Tu partages la "colère" des agents de la DGFiP, leur ras-le-bol, leur inquiétude sur leur avenir professionnel et personnel. Tu adhères à la mobilisation lancée par l'intersyndicale nationale Solidaires, CGT, FO, CFDT et CFTC depuis trois mois : affiche sur ton écran de veille, sur tes fenêtres de bureau, sur les murs et pourquoi pas sur toi, ton soutien. Les supports visuels, sans signes syndicaux sont là :

Des principes pour garantir l’intérêt général

L’action publique (menée par l’État, les collectivités territoriales, les services publics) répond à des besoins permanents de l’ensemble de la population. Pour qu’elle soit correctement mise en œuvre, elle respecte des principes : continuité, accessibilité, égalité de traitement, neutralité et adaptabilité.

La journée de grève DGFiP du 14 mars a été fortement relayée par la presse nationale et locale. Suppressions d’emplois, démantèlement, réseau territorial en péril…, nos messages passent ! Les représentants nationaux et locaux de l’intersyndicale font l’objet de citations et les actions sont relayées, souvent photos à l’appui.

Hier, 12 mars, à l'initiative de l'intersyndicale DGFiP, une vingtaine de militants nationaux, accompagnés par plusieurs Capistes nationaux, se sont invités dans le hall de l'Hôtel des ministres, à Bercy.