Selon les données du Ministère de l'action et des comptes publics les recettes fiscales nettes du mois de janvier 2019 sont en baisse significative de 6,4 milliards d'euros, à périmètre constant par rapport à la même période 2018, soit une baisse de 25,2 %.

Depuis des années, la Direction générale des Finances Publiques est la cible des politiques d'austérité. Ces choix ont conduit à la baisse continuelle des moyens à la fois budgétaires et humains (25 000 suppressions de postes en 10 ans) et l'augmentation des charges de travail (dont la mise en œuvre du prélèvement à la source). Elles entraînent une dégradation continuelle de la qualité des missions et des conditions de travail.

Lors de la 7ème semaine de notre campagne « Justice fiscale et sociale, pour toutes et tous », notre organisation a publié les articles suivants :

Mercredi 20 février le Tribunal de Grande Instance de Paris a condamné la banque suisse UBS a une amende record de 3,7 milliards d'euros et 800 000 € de dommages et intérêts à verser à l’État français, et sa filiale française à une amende de 15 millions d'euros, pour complicité.