Ce 9 janvier 2017 se tenait à Dax le procès de Jon Palais militant faucheur de chaises. Les organisations, les Amis de la Terre, Attac, Bizi, Solidaires Finances Publiques, ont décidé de faire de ce procès celui de l’évasion fiscale.

C’est dans un cadre revendicatif et festif que cette journée particulière s’est déroulée.

Lundi 9 janvier aura lieu le procès de Jon Palais, un militant landais qui lutte contre l'évasion fiscale. La fraude fiscale représente chaque année près de 80 milliards d'Euros en France, 1000 milliards en Europe. Au niveau mondial, plus de 20 000 milliards de dollars sont abrités dans les paradis fiscaux.

Le mois de janvier est propice aux vœux, Solidaires Finances Publiques s'inscrit pleinement dans cette tradition.

L'année 2017 sera marquée par des échéances électorales importantes pour l'avenir de notre pays. Aussi Solidaires Finances Publiques appelle de ses vœux que la fiscalité soit au cœur du débat démocratique qu'implique cette année politique particulière.
Solidaires Finances Publiques présentera dans les prochains jours le bilan fiscal du quinquennat. Il sera l'occasion pour notre organisation de porter ses analyses et ses propositions en matière de fiscalité et de lutte contre la fraude et l’évasion fiscales.
Solidaires Finances Publiques exige que la refonte du système fiscal soit une réalité et ne reste pas au stade des promesses électoralistes. Une vraie réforme est en effet une nécessité démocratique, sociale, environnementale et économique.

Le gouvernement a annoncé que la baisse de l'impôt sur le revenu prévue dans la loi de finances 2017 serait « visible » dès le début de l'année : cette annonce de la baisse de l’impôt n'est donc que la mise en pratique de manière anticipée de la loi de finances 2017.