Lors de l’ouverture du Conseil des ministres de la rentrée 2022, le Président de la République appelle à la fin de l’abondance, de l’insouciance et de la démagogie en se tournant vers une grande rupture.

Par ses propos, une nouvelle fois, indécents, le président se veut volontariste et offensif... mais envers qui?

Le projet de Loi de Finances Rectificative 2022 vient d’être adopté par l’Assemblée Nationale. Il s’inscrit dans un contexte de baisse du Produit Intérieur Brut (PIB) et d'une inflation en forte hausse. Sans surprise, cette loi de finances rectificative constitue un indicateur des soutiens recherchés par le Gouvernement pour mener sa politique et de l’orientation politique des prochains budgets.

Rappelons que dans les années 90, le point d’indice dans la Fonction publique était revalorisé en fonction de l’inflation afin que les fonctionnaires ne perdent pas du pouvoir d’achat.

La coutume veut que la Direction Générale des Finances Publiques (DGFiP) publie chaque année son rapport d’activité. Voilà qui est chose faite pour l’année 2021 !