Après une semaine de cacophonie de l'exécutif autour du prélèvement à la source (PAS), l'annonce d'Edouard Philippe confirme la mise en oeuvre du PAS au premier janvier 2019.

A la veille d'une décision cruciale sur l'avenir du prélèvement à la source (PAS), le syndicat Solidaires Finances Publiques publie un document à destination des agents des Finances publiques et du public sur l'état du débat actuel.

Les atermoiements sur le prélèvement à la source atteignent leur paroxysme. Après plusieurs jours de « débats » entre Bercy et l'Elysée, une décision devrait être rapidement rendue. Quel qu'il soit, ce choix politique aura des conséquences.

Plusieurs échos de la presse font état d'un éventuel report du PAS : la décision finale serait soumise à l’arbitrage du Président de la République le 15 septembre 2018.