L’Union Européenne est à la croisée des chemins. L’échec du débat sur le « traitement » des dettes nées de la crise (mutualisation des intérêts, caractère perpétuel de cette dette) a montré toutes les fragilités et le poids des dogmes. Au-delà des mesures d’urgence prises au sein de l’Union Européenne, le risque est immense de subir une vague d’austérité et de voir se poursuivre une concurrence fiscale et sociale dévastatrice qui pourrait à terme l'emporter.

A défaut d’une distribution gratuite...

Alors que les préconisations du comité scientifique tendent à imposer le port du masque dans un certain nombre de situations, la question de la prise en charge de ce matériel de protection comme de tous les matériels « barrière » (gels hydroalcooliques, gants, visières ou lunettes de protection,...) se pose.

La période qui s'ouvre sera à l’évidence critique du point de vue budgétaire, économique et social. Elle requiert des décisions fortes et claires qui devront éviter de fragiliser encore les services de l’État dans un moment qui nécessitera une action publique forte, proche des citoyen·nes, de leurs élu·es et des acteurs économiques.

Le ministre de l'action et des comptes publics a décidé le lancement de la campagne d'impôt sur le revenu à compter du 20 avril et ce en pleine période de confinement pour la population et un grand nombre de secteurs économiques.