Chaque année, à l’occasion de la campagne de réception du public organisée pour aider les contribuables à déclarer leurs revenus, plusieurs millions de visites dans les centres des finances publiques sont constatées. Mais dans cette période de pandémie, la « campagne IR 2020 » se déroule dans des conditions particulières.

Les prévisions de la seconde loi de finances rectificative confirment que la crise qui s’ouvre sera pire que la précédente. Le déficit public atteindrait 9 points de produit intérieur brut (PIB) et la contraction du PIB atteindrait 8 points.

Malgré la demande formulée par notre organisation d’un véritable report des échéances fiscales, y compris de la campagne IR, le ministre a décidé de son lancement à compter du 20 avril.

Gérald Darmanin a annoncé ce 31 mars 2020, enfin, le report de la campagne déclarative au 20 avril 2020.