solidairelogoCGTlogoFOlogoCFDTlogoCFTClogo

Urgence vitale à la DGFiP

Le 9 décembre prochain se tiendra à la Direction générale des finances Publiques un comité technique de réseau qui devra entériner les 1800 suppressions d'emplois prévues dans la loi de finances 2021, contre l’avis unanime des organisations syndicales représentatives. Ce seront ainsi 21 906 emplois supprimés à la DGFiP depuis 2011 !

Depuis 2 semaines l’Eurodéputé français, Pierre Larrouturou est en grève de la faim pour protester contre le manque de moyens consacrés au climat et à la santé. L'élu plaide pour que l'Europe se dote de ressources propres, notamment grâce à l'introduction d'une taxe sur les transactions financières.

Le gouvernement d'Edouard Philippe sous la présidence E. Macron avait fait le choix (contestable et contesté par la suite par le mouvement entre autres des gilets jaunes) de supprimer l’impôt sur la fortune (ISF) qui rapportait malgré tout plus de 5 milliards d'euros au budget de l’État, et de le remplacer par l'Impôt sur la fortune immobilière (IFI) et le prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30 % sur les revenus financiers.

La crise sanitaire que nous traversons nous rappelle utilement la nécessité du service public en général et de l'administration des Finances publiques en particulier. Elle assure des missions souvent méconnues et pourtant essentielles au cœur du fonctionnement de l’État et des collectivités locales.